La migraine

La migraine ou céphalée est une pathologie fréquente. On estime qu’elle touche environ 12% de la population française avec une surreprésentation des femmes. 20% d’entre elles seraient ainsi sujettes à des migraines régulières. Même si elles sont moins fréquentes chez les enfants, les estimations varient de 5 à 10% des enfants touchés par cette pathologie. Les causes des migraines sont multiples et sont liées à des origines génétiques aussi bien qu’environnementale.

Pourtant, malgré sa fréquence parmi la population, la migraine garde encore une part d’inconnu. Sur le plan des symptômes, on assiste à une grande variété de manifestations. Elle se caractérise généralement par l’apparition spontanée de maux de tête violents parfois associées à des auras : troubles visuels, auditifs ou encore vomissements. Elle survient ainsi sous forme de crises plus ou moins aigües qui peuvent se répéter plusieurs fois par semaine dans les cas graves, paralysant littéralement les personnes qui en sont victimes. Elles constituent alors un réel handicap dans la vie professionnelle et sociale.

La migraine n’est donc pas un banal mal de tête. Il s’agit d’une pathologie à part entière. Si la fréquence des crises n’est pas toujours régulière, elles se manifestent souvent en fin de semaine, lors du relâchement du week-end, ou lors des périodes menstruelles chez la femme. Certains facteurs environnementaux tels que le bruit, la pollution de l’air ou encore l’excès de luminosité, en particulier de lumière artificielle constituent des facteurs aggravants. L’exposition à la lumière bleue des écrans est un phénomène aggravant bien identifié. C’est pourquoi il est recommandé de faire des pauses régulières lorsqu’on est exposé aux écrans et, en tout état de cause, de limiter l’exposition des plus jeunes afin d’éviter l’apparition de migraines juvéniles handicapantes.

Généralement, les migraines se caractérisent par des “cognements” plus ou moins intenses, localisés d’un seul côté du front. Ils peuvent apparaître progressivement ou d’un coup et obligent souvent la personne qui en est victime à s’allonger dans le noir à l’abri du bruit et de la lumière, ce qui est particulièrement nécessaire dans le cas des migraines ophtalmiques.

La migraine se distingue de la « céphalée de tension » dont la douleur se présente en barre sous forme d’étau sur toute la largeur du front. Dans les deux cas néanmoins, l’intervention d’un ostéopathe est conseillée. En effet, grâce à une thérapie douce, il va pouvoir non seulement soulager la douleur immédiate, mais aussi vous soulager durablement. L’action de l’ostéopathe vous évitera ainsi de recourir à la prise systématique d’antalgique.

Concrètement, l’ostéopathe va agir à la fois sur la douleur en inhibant les nerfs responsables de la douleur mais également sur la cause en modifiant certains aspects posturaux et structurels du rachis. En apparence anodine, la posture du rachis est en effet un élément essentiel à prendre en compte dans l’apparition et la fréquence des migraines. En effectuant des gestes techniques adaptés, l’ostéopathe limitera ainsi la fréquence des migraines ainsi que leur intensité. Enfin des techniques douces dites “crâniennes” vont permettre de détendre les tensions acquises au niveau de la tête et de la nuque afin de vous soulager durablement. L’ostéopathie est une thérapie douce efficace contre les migraines et toutes les formes de céphalées, qu’elles soient ponctuelles ou chroniques. Dans les cas les plus graves, l’ostéopathe pourra vous orienter vers un médecin spécialiste qui vous prescrira un complément thérapeutique adapté à votre état de santé.

L’ostéopathe qui viendra vous voir en consultation est spécifiquement formé pour exercer des manipulations douces et indolores afin de vous soulager durablement des migraines tout en limitant la prise médicamenteuse excessive. En effet, celle-ci s’avère souvent inefficace à cause de l’accoutumance de votre corps aux substances chimiques des antalgiques. En agissant sur les blocages nerveux et musculaires ou encore sur la posture de votre rachis, l’ostéopathe vous soulagera de cette pathologie qui peut s’avérer très handicapante. En outre, il saura vous expliquer avec pédagogie les gestes techniques effectués et leur importance dans le traitement de la migraine. Il vous prodiguera également des conseils pour limiter la réapparition des crises migraineuses et pour en diminuer l’intensité. Un suivi ostéopathique pourra être recommandé pour prévenir l’apparition de crises migraineuses de manière durable. Dans tous les cas, les techniques ostéopathiques doivent s’inscrire dans un comportement préventif face aux facteurs environnementaux aggravants qu’il importe de limiter au maximum comme le stress, la consommation d’alcool ou encore le manque de sommeil.

Pour obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter au 07.61.28.77.81 ou via notre formulaire de contact. Un ostéopathe conseil sera là pour vous répondre et vous proposer un rendez-vous dans les plus brefs délais sur le lieu de votre choix pour remédier à une crise migraineuse aigüe ou pour prévenir leur apparition. En cas de crise aigüe, n’hésitez pas à le signaler à votre interlocuteur afin qu’il programme une intervention en urgence.

Quelques réponses à vos questions

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.